mercredi 8 juin 2011

N°4


Avec Paul. A 4 pattes sur la moquette de mon salon.

Je ne m'attendais pas du tout à sa venue ce soir. Un passage furtil m'a-t'il prévenue.
Je commence à reconnaitre ses habitudes : domination mélée de douceur, fermeté et tendresse.

Ses mains dans mes cheveux, sa queue dans ma bouche. Je le vois qui se laisse aller, j'imagine qu'il vole.
Soudainement : "tourne-toi". D'un seul coup, sa queue dans mon cul. Il me remplit. De sa main, il invite la mienne à me caresser. C'est tellement dur de retarder l'orgasme, ainsi.

Il jouit sur mon dos. Je sens des gouttes chaudes sur ma peau.

Alors qu'il est parti se laver, je peux laisser libre cours à mes larmes, comme souvent lorsque de la sodomie nait un orgasme.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire