samedi 21 juin 2014

N°228


Jeudi matin 7h. Dans mon lit.

Pour une fois, il ne m'a pas été difficile de sortir de mon lit dès la sonnerie du réveil. Je prends une douche rapide, fais chauffer l'eau du thé, déverrouille la porte et me glisse dans mon lit pour attendre mon amant.
Il arrive alors que je somnole, se déshabille et me rejoint sous la couette. Cela me surprend toujours de voir un homme de son gabarit être si doux et si tendre, par moment. Nos mains, nos lèvres, nos jambes, tout se mélange. 
Sa queue bien dressée est un appel. Je m'empale, enrage de ne pas être plus sportive pour aller et venir sur lui comme je le voudrais. Je sens que je suis très ouverte, offerte. 
Il me prend en levrette, ouvre mon ventre, me pénètre profondément. Ma tête enfoncée dans les coussins, mes doigts s'agitent sur ma chatte trempée. Je jouis quelques secondes après lui.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire