vendredi 13 septembre 2013

N°119


Avec Victor. Dans mon lit. 

Nous nous préparons à dormir. Nue, je sens sa queue contre mes fesses, contre mon dos. Il me caresse avec, doucement, et elle gonfle contre moi. J'aime sentir sa queue durcir. 
Je me retourne, m’engouffre sous la couette et la prends dans ma bouche. Cela fait si longtemps. (...)

Il laboure mon dos de ses ongles, pince mes seins, pétrit mes épaules, gifle mes joues. Je gémis, je râle, je lutte, je geins. Son pieds s'est glissé entre mes cuisses et par je ne sais quel prodige, son pouce s'est fiché dans mon fondement et m'encule. Mes doigts s'affolent sur mon clitoris en feu, ma respiration s'accélèrent. Je jouis dans un cri.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire