mardi 27 septembre 2011

N°48

Avec Paul. Tard dans la nuit.

Qui dit engueulade dit réconciliation sur l'oreiller. Sinon, à quoi ça sert de s'engueuler avec son amant ?
Mon cher canapé n'aura pas droit de profiter longtemps du spectacle... "Sur ton lit, à genoux, jambes écartées" me dit Paul. Il m'a demandé 2 foulards qu'il sert autour de mes mains et de ma bouche. Puis me pousse en avant... La tête dans le matelas, je sens que Paul s'enfonce en moi. Où ? Je ne sais plus... 

Je me souviens qu'après avoir joui, j'ai pleuré. Comme un barrage qui cède.
Je me souviens lui avoir demandé de m'enculer. Encore.
Je me souviens qu'il m'a giflée, sans quitter mes yeux des siens et son sexe planté dans le mien.
Je me souviens qu'il a éjaculé sur mes seins.

2 commentaires:

  1. Après ça, si vous n'êtes pas réconciliés ...

    RépondreSupprimer
  2. @ Philo
    La communication, y'a que ça de vrai...

    RépondreSupprimer