mardi 31 mai 2011

N°2


Seule. Dans mon lit.

Après une journée qui ne sert à rien, un orgasme qui ne sert à rien. Rapide, sans imagination et sans réel plaisir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire